L’actu qui Buzz
Liens
Recherches
Archives
Statistiques
Oopstars Visiteurs en ligne : 0
Oopstars Visiteurs aujourd'hui : 60
Oopstars Visiteurs à vie : 60996

Britney Spears : Nue dans des photos prises par son ancien bodyguard

Britney Spears avait encore fait un scandale il y a quelques temps, à cause de certaines photos prises en 2010 par son ancien garde du corps Fernando Flores, ou elle apparaitrais complètement nue et dans des positions plus qu’aguichante voir très porno. Son ancien bodyguard avait porté plainte contre elle pour harcèlement sexuel en racontant que son employeuse avait plusieurs fois tenue des propos à sexuels qui n’ont ne lui ont pas plu. Il se fait harceler par Britney et porte plainte… est-il gay ? c’est impossible autrement…

Fernando Flores avait donc démissionner en mai 2010 et à poursuivi Britney en justice. La plainte avait été déposée le mercredi 8 septembre 2010 devant la Cour Supérieure du Comté de Los Angeles. En guise de dommages et intérêts, Fernando Flores avait réclamé plusieurs millions de dollars en racontant à la cour les détails des actions faite par la chanteuse. Il décrit même la robe transparente en dentelle blanche portée exprès par son ancienne patronne afin de lui dévoiler ses parties intimes. L’entourage de la chanteuse avait formellement démenti les faits.

Et les photos dans tout ça ? N’ayant eu aucun résulta devant les tribunaux, l’ancien bodyguard a menacé Britney Spears de diffuser ses photos dans les presses people ma is à ce jour, rien n’a encore été dévoilé. Alors coup de bluff ou acte réel, presque un ans après il n’y a toujours eu aucune photo de publiées et bien que Britney ait déjà montré toutes les parties intimes de son anatomie (souvenez vous les images avec Paris Hilton ou Britney n’avait pas de culotte…) ces photos aurait puent une fois de plus nuire à sa carrière.

Enregistrez-vous gratuitement pour voir la vidéo

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Site propulsé avec WordPress - Thème créé avec Artisteer - Édité par Gilles Littera